Le C.V. le plus flippant

Le C.V. le plus flippant

Une question se pose, j’ai rendu les clefs de mon cabinet … très bien. Maintenant il va falloir trouver un job, au moins alimentaire dans un premier temps.

Face à mon CV, je prends peur. Un peu de com au départ, un master en ressources humaines, une licence de psychologie, un master de psychologie clinique, un master recherche en études psychanalytiques et un doctorat jamais achevé. Me voici avec la certitude que ni mes diplômes ni mon cv ne vont m’aider à trouver un boulot . Et je comprends les recruteurs, mon cv est ….flippant. Et là, on ne parle que des diplômes, les expériences professionnelles sont encore plus rebutantes entre l’oncologie, la cardiologie et la psychiatrie infanto-juvénile. Soyons honnête pour briser la glace et séduire son interlocuteur, parler de la mort , la souffrance et la maladie, y’a mieux.

Déjà un psy, ça fait peur. Mais un psy qui quitte son métier ?

Je me vois encore vendredi dernier apporter un cv et expliquer à cette dame qui tient un magasin de lingerie (boulot que j’ai déjà fait pendant mes études), pourquoi je postule. Les yeux sont tout ronds, questionnant…  » mais pourquoi ? pourquoi vous voulez faire ça avec votre expérience? » . La réponse la plus honnête aurait été de dire que vendre des beaux soutien-gorges et des tangas semble être presque des vacances ou une récréation bien que ce soit un métier très fatiguant. Un monde de féminité et de dentelle où les choses doivent être légères. Question d’esprit de la marque et de ligne commerciale.

Oui, je vais galérer. Mon boulot a été ma passion et je ne me projette dans rien d’autre pour le moment. J’attends de voir venir mais surtout j’ai envie de bosser. C’est très important pour moi, ça me donne le sentiment d’appartenir à la société, de faire ma part comme tout le monde.

Je me demande quelles sont les prochaines aventures qui m’attendent. Et qui embauchera la nana au cv qui fout la trouille.

à très vite.

4 réflexions sur “Le C.V. le plus flippant

  1. C est en cherchant vos coordonnées pour un ami que je découvre cet article. Je suis peinée d’apprendre que vous avez rendu les clés de votre cabinet. Vous m’avez suivi il y a plusieurs années et vous aviez été exceptionnelle. Vous le serez tout autant de votre nouvelle aventure, nul doute !

    J'aime

  2. Bonjour 🙂
    C’est avec étonnement que j’ai découvert votre blog, mais avec grand plaisir, et même des sourires que je l’ai parcouru. Dans de nombreux articles, je me suis retrouvée, dans certains, je me suis même complètement identifiée,
    Merci pour ces années d’aide à la découverte de mon moi, mon sur-moi, mon inconscient et autres notions qui me paraissent, n’ayons pas peur des mots, au tout début, très loin de moi, voire un peu irréalistes.
    Nos routes continuent, et je vous souhaite beaucoup de bonnes choses dans vos nouvelles pérégrinations. Je suis bien admirative de cette force d’aller de l’avant et tenterai d’en prendre de la graine 😉
    Bien à vous,
    Elise, une ancienne patiente

    J'aime

    1. Me voilà si touchée votre message.
      J’ai eu une chance formidable de pouvoir partager un bout de vie de personnes telles que vous.
      Le plus dur c’est cette impression de laisser des gens dont au final j’ai été si proche sans qu’ils s’en aperçoivent. On ne travaille qu’avec l’intime.
      J’ai hâte de voir quelles évolutions vous aurez envie d’offrir à votre vie grâce à vos talents d’écriture notamment.
      A très bientôt,
      Lisenn

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s