La gentillesse : c’est ringard?

La gentillesse : c’est ringard?

Cela fait combien d’années , de décennies, de siècles, que qualifier quelqu’un de gentil est devenu insultant?

« Il est gentil », signifie souvent il est con-con, pas méchant mais pas malin, naïf.

Suis-je un des derniers dinosaures à dire de quelqu’un de gentil que c’est une personne formidable?

Ma passion pour les gentils remonte à bien longtemps. J’entends souvent certains hommes se plaindre. Quand ils seraient qualifiés de « trop gentils » par nous, mesdames, cela voudrait dire qu’ils sont étiquetés  » potes ». Ainsi nombreux sont les hommes à avoir entendu cette phrase redoutée « tu es mon mon meilleur ami » ou pire  » tu es comme un frère pour moi ». L’homme saisit immédiatement la fonction castratrice de cette phrase et sonne le glas, il ne concrétisera jamais avec sa belle.

Et bien tous mes amoureux ont été des hommes profondément gentils. Pas un bad boy à l’horizon. Et je sais que nous sommes plusieurs à avoir ce ressenti. Il y a toute votre place à prendre messieurs les gentils. Mais pourquoi êtes-vous attirés par les femmes qui aiment les mauvais garçons? au final, ne seriez-vous pas complexés d’être gentil?

La gentillesse deviendrait alors une posture, une soumission que l’on mettrait entre soi et l’autre. Celle-ci viendrait trahir alors un manque d’honnêteté sur ses propres désirs et ses véritables intentions. Pas étonnant du coup que vous vous fassiez refouler à ce moment là.

Si la gentillesse vient tenter de désexualiser une relation, pas étonnant qu’elle devienne un obstacle à celle-ci. Car la véritable gentillesse est celle qui respire l’honnêteté. Si elle est utilisée comme un outil pour obtenir quelque chose alors elle deviendra un repoussoir inconscient pour l’autre sans qu’il puisse pour autant définir la raison de son rejet. L’autre se sent manipulé et fuit celui qui manipule. Cela vaut  dans les relations amoureuses mais aussi dans les autres relations. Une gentillesse hypocrite, feinte, pas sincère sera rapidement identifiée par l’interlocuteur qui bottera en touche par instinct de protection.

Aujourd’hui l’attrait des jeunes générations pour une société collaborative ou associative, montre l’intelligence du ressenti. Cette société basée sur l’échange et le partage est beaucoup plus honnête et saine. Du coup, on y retrouve plus souvent de la gentillesse sincère puisque ce qui est naturellement donné, sera de la même façon rendu. Moins de soumission, de pouvoirs et d’enjeux destructeurs. Une belle simplification des relations en somme !

Personnellement, je trouve que la société gagne à évoluer vers ces modes de fonctionnement qui ont tendance à nous rendre meilleur car elle n’incite pas à la gentillesse pour obtenir quelque chose de son prochain mais pour partager quelque chose avec celui-ci.

Gageons que la gentillesse devienne le nouveau hype de l’être humain de demain.

Lisenn

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s