Splendeur et misère d’une quiche en entretien d’embauche.

Splendeur et misère d’une quiche en entretien d’embauche.

Je dois te dire avec sincérité qu’un flamand rose serait vraiment plus à l’aise que moi en face des recruteurs et autres DRH. J’ai ( beaucoup trop) de diplômes, pas mal d’expérience donc une envie absolue de ne pas refaire d’études et de trouver un métier qui me changerait un peu mais pas totalement de ce que j’ai fait les dix dernières années. Je cherche donc à terme un métier à responsabilité et surtout je ne veux plus être à mon compte.

Mon cv ne doit pas être outrageusement à côté de la plaque puisque j’ai des entretiens. Sauf que … AU SECOURS, je suis une véritable quiche intergalactique en entretien. Une calamité, un fléau , une chaussure seule, une balle de plomb, ce que tu veux mais c’est à un point qu’il me semble parfois être amputée d’une bonne moitié de mon cerveau. Pourtant c’est un exercice qui m’était facile il y a encore dix ans. Est- ce l’absence de pratique ou le temps qui m’a rendu inapte?

Tu me diras à juste titre  » Bah Lisenn, un entretien, ça se prépare! ». Et bien, je les prépare tous très consciencieusement à chaque fois (syndrome de la bonne élève). Sauf que dans cette situation précise, où quelque part je dois être confiante et convaincante, je deviens logorrhéique ou mutique. Il m’arrive même parfois de balbutier ou d’avoir un trou. Mon élocution se transforme en celle de quelqu’un qui vient de subir un arrachage de dents de sagesse ou celle de Joey Tribiani qui parle français  » blablebliblou ».

Pourquoi? Aujourd’hui encore plus qu’il y a sept ans lors de mon dernier entretien, on attend de moi que je fasse le show, que j’envoie un spectacle son et lumière avec des chevaliers en armure pour séduire mon auditeur qui a le choix entre mille C.V. Je ne suis pas douée à l’exercice car il ne me semble pas du tout naturel d’exposer mes qualités comme je vanterais mes mérites dans un catalogue La Redoute qui ferait l’éloge de mon  professionnalisme (oui, tu dois toujours faire gonfler tes chevilles). C’est ringard.  Et d’ailleurs, si ça se trouve ce qu’on avance est faux.  Pourtant c’est le jeu et je ne vais pas le révolutionner. Je dois donc apprendre à y être à l’aise.

Si je perds mes mots en français, imagine ce que ça donne en anglais ou en allemand. Je ris parfois en sortant, me demandant comment est-ce possible.

Là tu te dis sûrement que j’exagère pour renforcer le ton comique. Hélas pour moi, ce n’est clairement pas une blague. Récemment, j’ai fait un entretien calamiteux où le recruteur est passé de l’anglais à l’allemand au français. Et là, le beau blackout, impossible de réfléchir dans aucune langue que ce soit. Encore plus récemment, j’ai fait un entretien téléphonique où je n’ai pas arrêté de couper la parole à mon interlocuteur.

Il ne me reste plus qu’à travailler tout ça en espérant qu’être confrontée à l’exercice m’y rendra plus à l’aise, histoire de ne pas finir en PLS sous le bureau du recruteur. Parce que là, c’est quand même extrêmement frustrant de savoir faire toutes ces choses pour lesquelles je postule, d’avoir à l’accoutumée une certaine aisance à m’exprimer, mais de ne pouvoir transmettre tout ça lors de l’entretien. Il m’est aussi arriver de constater en sortant de l’entretien que j’avais oublié d’enlever l’étiquette de la veste fraîchement achetée la veille et qu’elle dépassait joliment depuis le début. J’ai tout de suite compris ce qui avait happé le regard de mon interlocutrice tout du long.

Hélas, ce n’est pas comme dans une pub meetic, personne , ici, n’aimera tes imperfections.

Sinon j’ai plus qu’à aller voir le marabout du coin pour espérer me faire désenvouter.

Je te dis à très bientôt.

Lisenn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s