Comment pallier au manque de consultations d’urgence dans la souffrance psychique ? ( sans finir en psychiatrie)

Comment pallier au manque de consultations d’urgence dans la souffrance psychique ? ( sans finir en psychiatrie)

Des mes années d’expérience hospitalière me reste une passion bien particulière, celle pour la consultation d’urgence. Je ne me lasserai jamais de la consultation d’urgence tant elle peut poser des jalons cruciaux pour les suites de soins du patients. Il faut être très bon, solide, parfait, là pour ne pas passer à côté du patient. Ce type de consultations manquent à la pratique libérale.  Du coup, il y a une partie de l’engorgement des services d’urgence attribuable aux patients souffrant de crises d’angoisse qui ressemblent à s’y méprendre à des infarctus du myocarde ( et bon sang c’est vraiment pas drôle à vivre pour ceux qui ne savent pas ce que c’est).

Plus je m’offre du temps pour réfléchir aux conditions d’exercice du métier de psychologue, plus j’y vois un manque que ce soit pour moi ou pour le patient.

Un manque sur la plage horaire probablement la plus dure pour la majorité des patients angoissés; la nuit!

Quelle frustration en tant que praticien de voir certains patients arriver à leur consultation, la mine déconfite à cause d’une nuit sans sommeil. Les conséquences de nuits sans sommeil pouvant être même à court terme catastrophiques. Ils passent des nuits dans la solitude et l’angoisse les plus totales. Des services comme SOS amitié existent mais sont souvent saturés et/ou les patients décrivent une écoute légère qui parfois les plongent encore plus dans l’angoisse. L’ultime recours étant la consultation en urgence dans un service de psychiatrie , un procédé effrayant car il peut être difficile de gérer les conséquences de ce choix ( hospitalisation, image de soi entachée, impression d’être fou ou faible, difficultés de compréhension pour l’entourage).

Pendant mes études universitaires et aussi pendant ma supervision, l’utilisation du téléphone était raillée, décrédibilisée voire diabolisée par l’intégralité des professionnels probablement à cause de la nécessité d’instaurer un cadre sécurisant, physique et solide pour le patient. ce qi est totalement valide pour une psychothérapie sur un long temps. Mais quid de la consultation d’urgence en psychologie?

Certains services téléphoniques existent mais ils sont encore trop peu nombreux et devraient être uniquement dédiés à la consultation d’urgence et pas au suivi de patients sur des temps plus longs.  Il faudrait donc des services téléphoniques régionaux avec des intervenants locaux qui connaissent bien le tissu psychiatrique/ médical/associatif local pour pouvoir proposer aux patients une prise en charge optimale après la consultation d’urgence.

Même s’ils sont décriés ces services permettent probablement de limiter les tentatives de suicide et autres passages à l’acte nocturnes. Le téléphone permet une immédiateté souvent nécessaire dans l’urgence d’une crise d’angoisse parfois trop violente pour être gérée seul(e).

Et toi , t’en penses quoi de ce type de service ? tu t’es déjà dit dans un moment de détresse pour toi ou pour un proche que ça pourrait être une bonne alternative à la case psychiatrie et aux nuits de solitude à attendre que ça passe dans la douleur ?

à très bientôt,

Lisenn.

 

4 réflexions sur “Comment pallier au manque de consultations d’urgence dans la souffrance psychique ? ( sans finir en psychiatrie)

  1. En tant que consœur, je ne peux que valider cet article ! La nuit réveille les angoisses et faces à elles, comment réagir ? C’est d’ailleurs pour ça que j’ai fait un petit post regroupant les numéros et site utiles, pour ne jamais se sentir seul dans sa galère: http://la-parenthese-psy.com/infos-pratiques/un-probleme-un-site-un-numero/
    Et il est vrai qu’il est grand temps de réagir dans la prise en charge des urgences. Quand on voit que les CMP sont saturés, que les temps d’attente sont interminables…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour votre article qui récapitule très bien les numéros d’urgence ! Je ne trouve pas le widget pour m’abonner à votre blog, il se situe où sur la page? Nous sommes tristement obligés de constater qu’entre 20 heures et 8 heures du matin, les gens doivent faire face totalement seuls au pire moment de la journée lorsque l’on souffre d’angoisse. Sans oser réveiller leurs proches, sans arriver non plus à faire face à la nuit. Le développement des lignes d’urgence semble une bonne alternative, hélas payante car les services gratuits sont saturés par les demandes eux aussi !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s