Matt Pokora vs Mike Horn.

Matt Pokora vs Mike Horn.

J’ai une fascination bizarre pour Mike Horn, l’aventurier qui est capable de survivre n’importe où en tuant un bison avec un coton-tige et de construire un radeau insubmersible en tiges de pâquerettes. Plus précisément, c’est son mental qui me passionne à tel point que dès qu’une émission passe sur M6 avec mon aventurier, je vais systématiquement la voir en replay.

Dans la dernière émission, The Mike emmenait le chanteur de r’n’b alsacien Matt Pokora passer 5 jours au coeur de la jungle du Sri Lanka. Au programme bêbêtes très mignonnes (miam miam des sangsues), marches sans fin, descentes en rappel, jeûne, et caprices de notre starlette. Alors je te vois venir, « Oui mais ça avait l’air super difficile et j’aurais voulu t’y voir ». Nul doute que je n’aurais pas réussi l’exploit de M.P à savoir survivre à son séjour mais il avait aussi le papa le plus rassurant du monde qui le pouponnait, nourrissait et protégeait. Premier étonnement de Mike qui laisse Matt prendre une seule chose dans son sac. Matt choisit les lingettes. Mike lui dit que c’est dangereux car ça sent une odeur qui ne se retrouve pas dans la jungle. « Pour se fondre dans la jungle, il faut sentir la même chose qu’elle ».  Ça commence bien pour Matt qui devra accepter de renoncer à ses fesses de bébé.

Le garçon pleure dès la première journée: « Mais moi je suis venu prendre du plaisir, et là, je prends pas d’ plaisir ». Si tu voulais prendre du plaisir, t’aurais pu te réserver une semaine aux Seychelles à plonger tes pieds dans l’eau translucide et à siroter des cocktails multicolore avec une tranchette d’ananas sur le côté.   Je crois qu’au delà du fait que cette simple phrase résume le rapport à la difficulté qui est le mal de la modernité, j’ai trouvé que ça résumait bien ce qu’on nous apprend à tous depuis que nous sommes petits sur le dépassement de nous-même. Dans notre société, le dépassement de nous même équivaudrait à la réussite sociale et financière. Ce qui est au faux et complétement inutile quand on sort de notre zone de confort. M.P, selon les critères actuels, aurait réussi car riche, célèbre et musclé. Je préfère nettement les critères de Mike Horn.

Au bout du troisième caprice et de la douzième nausée, Mike finit par poser à Matt la question qui tue  « Là, tu viens juste de faire 30 minutes de marche. La vie, c’est pas 30 000 personnes qui disent bravo. Qui tu es vraiment? ». Bim. Un peu plus tard il enfonce le clou  « C’est quoi ta valeur? La valeur c’est quelque chose que tu as en toi pour avancer dans la vie et que personne ne peut t’enlever. C’est tout ce dont tu as besoin pour vivre. Le reste, le matériel, c’est rien ça. » Re-bim.

Face à tant de sagesse, M.P décide raisonnablement de faire profil bas, de fermer sa petite mouille et de dormir dans un hamac à 15 mètres du sol pour ne pas se faire piétiner par les éléphants. Je n’imagine même pas le trésor avec lequel M.P est reparti chez lui, des souvenirs de dépassements de lui-même plein la tête mais aussi une rencontre avec un être humain profondément libre.Certainement, une expérience qui le transformera à vie.

On ne peut pas juger Matt Pokora car dans nos sociétés aseptisées, normées, on perd totalement notre capacité d’adaptation qui est notre plus grande force et cette confiance en nous qui serait que sans tout ça, on devrait être capable d’y arriver.

C’est cette liberté que j’admire chez Mike Horn, déjà parce que j’en suis foutrement incapable ensuite parce qu’à cette question « Qui es-tu vraiment ? ». J’aimerais pouvoir y répondre, je ne suis pas sûre que la réponse soit suffisamment honnête et réaliste car il faut être capable d’entendre.

Je suis accro aux nouvelles technologies et à mon petit confort et même si ça me fait gerber, je suis obligée d’être honnête là dessus. J’applaudis d’ailleurs M.P de l’avoir fait, je serai probablement partie en hurlant à la première sangsue. Alors Mike Horn dit qu’on trouve des réponses dans le dépassement de soi. Je n’en doute pas puisqu’il semble qu’il soit devenu mentalement indestructible au gré de ses aventures incroyables.

C’est ce que je vais me souhaiter pour 2017, du dépassement, de la découverte et un peu de folie surtout !

Lisenn

 

6 réflexions sur “Matt Pokora vs Mike Horn.

  1. Coucou. Je suis une grande fan de Mike Horn. J’ai lu beaucoup de livre sur ses aventures et à chaque fois c’est un vrai régale. Moi aussi j’avais regardé cette émission et j’avais adore. Il est vraiment remarquable. Je l’adore 🙂

    J'aime

  2. Mais qu’est-ce qu’il est allé foutre là-bas notre petit MP national ? Je sais qu’il est communément admis dans le milieu du showbiz que toute publicité (même mauvaise) est bonne à prendre, mais là quand même, il flingue un peu son image. Bon, on s’en fait pas trop pour lui, il a sûrement les moyens de se payer les services d’une PR ou d’un bon community manager qui va rattraper la sauce. Ou de se payer une petite semaine au Seychelles, pour se refaire une santé 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Tu sais qu’il s’est retiré des réseaux sociaux au moins deux semaines après cette catastrophe médiatique… même ses community managers n’ont rien pu faire pour lui. Quand tu te grilles tout seul comme une grand, personne ne peut rien pour toi. Damn it !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s