Bilan deuxième semaine (censée être) sans sucre : la grosse débandade.

Bilan deuxième semaine (censée être) sans sucre : la grosse débandade.

Bon alors je n’ose même pas te faire de bilan journalier sinon tu vas comprendre à quel point j’ai merdé.

Résumons l’engrenage délicieux dans lequel j’ai été prise. Dimanche, il faisait (un peu) beau, j’ai emmené ma fille faire un tour de manège et manger une glace (mon péché absolu, je peux en manger en hiver par -10°). Et là tu t’en doutes, BIM, deux boules, sorbet cacao/yaourt. Et là, je n’imaginais pas que c’était le début d’un craquage total….

Je suis beaucoup sortie cette semaine, résultats: café frappé, tarte flambée, cheesecake, Lillet, mocchas, chocolat, re chocolat, mozzarella, brebis, planchette de charcuteries.

Voilà-voilà , pour une raison que j’ignore, je marche sur le principe du tout ou rien, si je m’autorise un écart, je n’arrive plus à maîtriser et il faut que je me mette une date butoir où je reprends ; comme un lundi ; sinon je vais continuer mes excès.

Forcément sur la balance je le sens un peu mais ça je m’en fiche, sur la santé par contre je le sens beaucoup et ça me rend beaucoup moins sereine .

Et comme tu es désormais le témoin de mes faiblesses, je me sens encore plus honteuse de ma semaine gourmande. Tu constateras que mes craquages ont toujours lieu pendant des sorties, selon cette belle équation essentielle , SORTIES + AMIS + JOIE = BOUFFE= BONHEUR. God damn it !

J’ai essayé aujourd’hui de manger du chocolat à 90% de cacao. J’ai toujours la désagréable impression au niveau de la gorge d’avoir des grains de sable coincés dans les amygdale. Bof !

Bref, il va falloir que je réduise les sorties car c’est impossible de résister à l’envie de partager des gourmandises dans la belle ambiance.

Je t’autorise donc à me donner une grand coup de bâton sur la tête si tu me croises dans les rues de Strasbourg en train de déroger à mon challenge sans sucre.

Sinon j’ai découvert instagram et snapchat, c’est plutôt chouette. Tu pourras comme ça me dire toi-même d’arrêter de manger n’importe quoi. Tu peux me trouver sous dr.bobologue pour snapchat et @lisenngilleron.  Je me sers d’instagram pour poster des outfits of the day simples et sans retouches pour qu’on voit aussi des vraies personnes sur ce type de réseaux sociaux.

Allez, là, je ne vais pas y arriver sans toi !

Lisenn