Laure Manaudou vs Mike Horn

Laure Manaudou vs Mike Horn

Tu connais mon amour ( fanatique/déviant) de l’émission diffusée par M6 où Mike Horn ( aventurier sur sa fiche LinkedIn quoi!) emmène une vedette française dans un périple survivaliste de 5 jours.

Après avoir poussé le petit Matt Pokora à se dépasser, si tu veux lire l’article , c’est par là …  Matt Pokora vs Mike Horn.

Mike plongea l’ex-nageuse médaillée olympique Laure Manaudou dans l’Afrique profonde et sauvage.

Ce qui m’a frappée c’est la sensation incroyable d’humilité qui se dégageait de ce joli petit bout de femme. On sent dans son discours que la suite de sa carrière sportive n’est pas une sinécure.

On la suit donc avec stupeur et tremblements dans son périple où elle a rencontré des animaux aussi merveilleux que dangereux. Déjà, la jeune femme doit se retrouver dans une mini pirogue flippante qui ne tolère ou presque que la position debout. Autant te dire qu’avec mon absence totale d’équilibre, je serais morte croquée par un hippo en deux temps trois mouvements. Et là , première frayeur de la soirée, Miss Manaudou se retrouve nez à nez avec des hippos super dangereux et pas franchement human friendly, une pirogue pourrie qu’elle doit écoper en urgence, des petits cailloux tout minis pour se défendre et un Mike Horn que, pour une fois, l’on ne sent pas méga serein face aux hippos gloutons. Ils s’en sortent in extremis, cela nous annonce le ton de l’émission.

Laure Manaudou subit ensuite la chaleur, les bébêtes, les vomissements et autres joyeusetés sans broncher et sans abandonner l’aventurier à ses marécages boueux. Dans les minces confidences entre les deux acolytes qu’on a bien voulu nous montrer, on sent une jeune femme détruite par ses années passées à bouffer du carreau de piscine pour devenir championne olympique. Se disant aujourd’hui perdue dans sa nouvelle vie de très jeune retraitée, elle nous dit ne pas être fière de ses incroyables performances sportives mais fière d’être là avec Mike Horn qui semble quant à lui conquis par la jeune femme qu’il surnomme affectueusement Mini-Mike.

Elle confiera également être un peu paumée dans un monde où elle peut désormais choisir sa vie, ce qu’elle va manger, faire, sans horaires ni coach pour la gronder.  On la verra aussi s’émerveiller de pouvoir approcher tous ces magnifiques animaux en liberté et regretter de ne pas pouvoir partager ce moment avec sa fille.

Au final, j’ai été incroyablement touchée par la personnalité de cette jeune femme. On sent son peu de confiance en elle et qu’elle a une vie à reconstruire après ce passé de sportive olympique. On se souvient aussi du vilain scandale donc elle a été victime à cause de la pratique sordide du revenge porn. Sa mésaventure me rend d’autant plus admirative, elle a survécu à la pression médiatique très jeune, le feu des projecteurs mais aussi l’humiliation et le cœur certainement douloureusement brisé d’une jeune femme qui a probablement voulu faire plaisir à son mec de l’époque.

Laure Manaudou, tu ne liras jamais cet article, tu avais déjà toute mon empathie et ma sympathie mais franchement tu devrais être méga fière de toi. Tu as survécu à tant de choses du haut de ta petite trentaine et cette émission enfoncera le clou sur ton courage et ta persévérance. G.R.O.S. R.E.S.P.E.C.T. Le burn out du sportif on en parle jamais mais c’est une réalité.

Maintenant en effet, elle a raison de faire des pétanques et des barbecues (avec du rosé pamplemousse) en attendant de retrouver l’énergie de vivre pleinement. Elle semble avoir trouvé l’amour et profite désormais de sa jolie petite fille.

Lisenn.